Assurance vie : Pourquoi il faut purger ses plus-values en fin d’année

22/11/2021
Thumbnail [16x6]

Lorsque vous effectuez un retrait d’un contrat d’assurance vie de plus de huit ans, vous bénéficiez d’un abattement annuel sur les gains de 4 600 € (9 200 € pour un couple). 

En veillant à ne pas dépasser cet abattement et en replaçant aussitôt les fonds retirés, vous transformez les gains de votre contrat, potentiellement fiscalisés, en versements qui ne seront pas taxés lors d’un futur retrait important (par exemple pour l’achat d’un bien immobilier).

Cette opération vous permet alors d’économiser jusqu’à 690 € (voire 1 178 €) d’impôts par an. Ce chiffre correspond au taux du prélèvement forfaitaire (7,5%, voire 12,8%) qui s’applique sur un contrat de plus de huit ans, multiplié par le montant de l’abattement (4 600 €, ou 9 200 €) dont vous pouvez bénéficier.

Purger régulièrement les plus-values de votre contrat d’assurance vie de plus de huit ans est une bonne initiative pour être moins taxé. Mais attention à ce que cela n’entraîne pas des coûts supplémentaires pour votre épargne !

Pour cela, privilégiez un reversement sur un contrat d’assurance vie n’appliquant aucun frais sur les versements. Il serait en effet dommage que l’économie fiscale réalisée soit annihilée par un surplus de frais.